Le ministère de la transition digitale des postes et des communications électroniques, à travers le Projet E-Burkina, a procédé le lundi 26 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de l’appui aux start-ups du numérique. L’incubateur Sira Labs bénéficie de 275 millions à travers son projet Wuli.

Placée sous la présidence du ministre de l’Économie numérique, Hadja Fatoumata Ouattara/Sanou et le parrainage du ministre de la Jeunesse, cette activité a pour objectif d’apporter un appui financier à un incubateur numérique à Bobo-Dioulasso pour le développement de programmes d’incubation numérique au profit des jeunes de la région. L’enjeu du projet est de permettre à des porteurs de projets innovants d’accéder à des espaces d’innovation pour bénéficier de tout l’accompagnement nécessaire pour passer d’idées de projet à une start-up ayant un réel potentiel de développement.
En effet, avec l’appui financier de la Banque mondiale à travers le Projet E-Burkina, deux incubateurs ont été sélectionnés dont l’un pour Ouagadougou et l’autre pour Bobo-Dioulasso.
Le projet Wuli s’inscrit dans la réalisation de la composante 3 du projet e-Burkina qui a pour objectif principal d’améliorer la capacité d’utilisation des TIC par les administrations publiques et les agences pour la fourniture d’informations et de services électroniques et pour promouvoir l’entrepreneuriat dans l’économie

numérique, avec un focus particulier sur l’agriculture et les zones rurales.

Pour Django Bathily, directeur général de Sira Labs, l’innovation c’est de pouvoir stimuler les entrepreneurs pour créer des projets et apprendre aux gens à développer le numérique. Aussi, il s’est donné comme défi avec son équipe d’envahir les rues de Bobo en commençant par les « Grains de thé », voir les parents   qui sont ceux qui se soucient en premier de l’avenir de leurs filles et fils, pour faire sortir les jeunes afin de bénéficier de ces 426 jours de projets.

Wuli ka Sira ta (Se lever pour entreprendre en langue Bambana ou Dioula), qui a donné son nom au projet « Wuli », est exécuté par l’incubateur Sira Labs. Pour son Directeur général Django Bathily, l’impact de l’entrepreneuriat numérique va au-delà des emplois virtuels. « Parce que le numérique est transversal » dans la mesure où la création d’un projet numérique crée des emplois dans d’autres secteurs