Entrepreneuriat numérique

Sur cent dix-huit (118) projets de création d’entreprise ayant bénéficié au moins d’une activité de renforcement de capacités du projet Wuli, trente-quatre (34) d’entre eux ont suivi entièrement ou une partie du programme d’incubation. Le projet Wuli a en effet permis la structuration d’une vingtaine de projets proposant des solutions dans des domaines stratégiques de l’économie du Burkina Faso notamment l’Agriculture, la Santé, l’éducation, l’Environnement, le Transport et la Sécurité.
En plus d’avoir reçu des outils solides pour lancer leurs startups, les jeunes porteurs de projet ont développé des compétences solides en Management d’entreprise et en Leadership organisationnel. Ces compétences serviront à certains dans leurs futurs rôles de chefs d’entreprise et à d’autres dans la recherche d’un emploi ou le développement de leurs carrières au sein d’entreprise.
Bobo-Dioulasso bénéficie aujourd’hui d’un pôle entrepreneurial numérique dynamique qui mériterait d’être pérennisé à travers les actions continues de ses acteurs, des partenaires institutionnelles et de l’État burkinabè.
Aussi il faut noter que les projets incubés ont bénéficié d’un accompagnement aux standards internationaux à travers la franchise 1kubator détenu par l’incubateur Sira Labs. L’ouverture d’un bureau franchisé 1kubator à Bobo-Dioulasso est un véritable atout dans le développement de l’écosystème numérique et entrepreneurial des régions de l’Ouest du Burkina Faso.
La forte participation des femmes aux activités du projet Wuli a permis d’accélérer l’inclusion dans le développement de l’économie de Bobo-Dioulasso et du Burkina Faso. En effet sur 3000 visites de l’incubateur comme objectif ciblé par le projet, 1448 visites ont été effectués par les femmes. Aussi les femmes ont constitué plus de 55% des personnes formés au Développement d’application Web/mobile. Cette réalisation est une avancée importante dans l’atteinte des objectifs de développement durable du Burkina Faso.